6. Vivre le Parc National

Le Parc National du Cilento et de la Vallée de Diano est l’un des plus grands d’Italie, il s’étend sur une grande partie de la Province de Salerno.

campania

La zone protégée comprend de nombreuses structures touristiques.

La Francesca est l’une des rares à se trouver à l’intérieur de l’espace « cœur » de la partie sud du Parc ; non pas en raison d’une violation des règles, mais parce qu’elle a été créée avant le Parc, dans le respect total de la nature et de l’environnement.

Créé en 1991, le Parc National du Cilento et de la Vallée du Diano est le deuxième parc italien de par sa grandeur (181.048 ha) ; il est situé dans la province de Salerno, en Campanie.

Il a reçu, au fil des ans, d’importantes reconnaissances de la part de l’UNESCO, que ce soit pour sa forte valeur en paysages, que pour son contexte historique et culturel.

En 1997, il a été intégré dans le programme MAB de l’UNESCO, dans le réseau des « Réserves de biosphère », une union pour la conservation de la diversité biologique, le maintien des valeurs culturelles et le développement économique. Cette intégration parfaite dans les millénaires entre l’homme et la nature lui ont permis d’obtenir la reconnaissance évoquée.

En Italie, 8 sites uniquement ont obtenu une reconnaissance :

-       La Vallée du Ticino

-       Miramare

-       Selva pisana

-       Circeo

-       Colle Meluccio

-       Somma Vesuvio et Miglio d’oro

-       Le parc National du Cilento et de la Vallée du Diano

Vient s’ajouter, en 2009, une reconnaissance supplémentaire pour l’une des côtes les plus attirantes de la Méditerranée ; 2 réserves maritimes protégées voient en effet le jour : « Santa Maria di Castellabate » et « Costa degli infreschi e Masseta » ; si l’on additionne les superficies terrestres et maritimes, cette zone protégée est la plus grande de toute l’Italie.

En 2010, il est le premier parc national italien à être intégré dans le réseau des « géoparcs globaux » par l’UNESCO, réseau qui œuvre pour la promotion et la conservation de l’héritage géologique de la planète.

Facebook